Sérigraphie urbaine

En observation des multiples lieux occupés cette année pour le Festival, d’une technique trop peu comprise ainsi qu’en cherchant un élément fondamental du graphisme, le studio 923 A, composé de Jérémy Joncheray et de Thomas Oudin, développe le projet « Sérigraphie Urbaine ».

Celui-ci se forme autour des grilles architecturales des différents lieux accueillant les expositions. Chaque bâtiment dégage une grille de construction mettant en avant, au niveau architectural, un usage, une déambulation. Traité de manière filaire ces grilles architecturales seront la base d’un travail de composition graphique. La question de la mise en page sera ensuite posée au public pouvant, par l’intermédiaire d’un atelier, mettre en pratique les questions de composition.

Une grille par bâtiment et la possibilité de créer son propre typon « DIY ». Le détournement de la sérigraphie à l’aide de "pochoir" permettra de faciliter la manipulation par le public. Un atelier découpage permettra la conception de celui-ci qui permettra ensuite de sérigraphier.

Comment se forme une affiche ? Avec quels outils, quels guides, quels intermédiaire ? La grille étant un état transitionnel entre le support et la création, mais aussi entre deux espace s’il s’agit d’un grillage. Habituellement, cela permet de rompre deux espaces. Ici la grille est placée au centre pour permettre au contraire de créer un lien entre la ville et les affiches, le public et les productions, la pratique manuelle de la sérigraphie et la conception de l’affiche.