Le Bleu du ciel dans la peau, de Manuel Joseph

Dans le cadre du projet de résidence de Fanette Mellier,
« Chaumont : fictions (des livres bizarres) ».


Dans le cadre de sa résidence de graphisme à Chaumont, Fanette Mellier a invité cinq auteurs littéraires à écrire un texte inédit afin d’en inventer la mise en forme. Le graphisme des livres a pour vocation de tisser un lien sensible avec le texte, dans un souci de mise en abîme de la lecture.

« Ce texte de Manuel Joseph est une sorte de mode d’emploi, court mais dense, indiquant comment se tatouer en prison, avec les moyens du bord. La langue est directe et stratifiée, oscillant parfois entre violence, cynisme et tendresse. À la différence des autres textes qui m’ont été donnés à mettre en page lors de ma résidence à Chaumont, celui-ci est très court. Il n’y a pas matière à faire un livre au sens traditionnel. L’ambiguité du statut de cette édition est assez cohérente avec la langue elle-même, inclassable.
La mise en page du texte par l’auteur m’a semblée signifiante, à l’état brut. L’esthétique “par défaut” de Word, efficace, dépouillée et pauvre entre en résonnance avec le texte et constitue un bon point de départ pour la mise en forme de l’ouvrage. Le livre, ou plus exactement la brochure, s’apparente donc à un texte Word de 4 feuilles format A4, pliées en 2.
D’étranges détails viennent troubler cette banalité formelle. Le texte est ainsi relié par 3 agraphes metalliques (“morts aux vaches !”), qui piquent le texte en son cœur tout en le transformant en livre. La lecture est heurtée: il faut le dégrapher, ou bien lire “autrement”.
Le texte subit des distorsions étranges, dans l’idée des tatouages qui subissent les distorsions de la peau, appliquées ici au papier : des “greffes” de texte, baveuses et organiques.
Plus on va vers le centre de la brochure, plus le papier est fin et fragile, une sorte de progression “épidermique” allant du simili cuir blanc au papier offset 60 grammes.
Suivant cette progression vers le centre, la couleur de l’encre évolue, passant du noir à une couleur de tatouage dilué. » Fanette Mellier

Conception graphique et éditoriale : Fanette Mellier
Co-édition entre les Éditions Dissonances et le Pôle graphisme de Chaumont
Format : 15 x 21 cm, 16 pages intérieures imprimées en tons directs, 4 papiers différents
Prix : 9 euros

Photographies du livre : Julien Lelièvre